Harem collaboratif

Harem collaboratif ?

26 janvier 2007

Lecture rapide : exercices en vidéo

Pour pouvoir lire plus rapidement, il faut entraîner ses yeux et son cerveau, mais plus que tout, il faut se débarasser de vieilles croyances et habitudes qui nous "poussent" litéralement à lire lentement.
Ci-dessous, un exercice trouvé sur Youtube qui permet de s'entraîner à la lecture rapide. La majorité des gens lit à une vitesse comprise entre 200 et 400 mots/minutes. Cette vidéo est faite pour ceux qui lisent à 300 mots/minutes et qui désirent améliorer leurs performances.
A regarder en plein écran et à pratiquer tous les matins avant de consulter ses fils RSS.

 

technorati tags:, , ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 00:47 - Que tu crois (Tony Buzan et développement personnel) - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2007

Mémoire photographique : Exemple

Dans la vidéo ci-dessous, un exemple d'un gars qui a ce qu'on pourrait appeler une "bonne mémoire visuelle"(eidétique pour être précis). La vidéo est en anglais, mais les images parlent d'elles-mêmes de toute façon. Pour la résumer, on y voit Stephen Wiltshire qui monte dans un hélicoptère pour survoler Rome (la première fois qu'il visite la ville sinon c'est trop facile). Facile pour l'instant. Mais après, ce bon vieux Stephen va dans une pièce avec une grande feuille disposée en format paysage et dessine, pendant 3 jours, toute la ville qu'il vient de survoler, avec le bon nombre de routes, de fenêtres aux immeubles, tout ça.
Stephen Wiltshire a un site web où l'on peut voir quelques extraits de ses oeuvres.

technorati tags:, , , ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2007

Gagner au Burger Quizz : des mots qui riment

Un : Parfumsouvenir
    Deux : Noeud
        Trois : Roi
            Quatre : Théatre
                Cinq : Zinc
                    Six : Saucisse
                        Sept : Chaussette
                            Huit : Truite (huître)
                                Neuf : Boeuf
                                    Dix : Appendice (Pastis)

 

Vous jouez au Burger Quizz depuis 30min et votre équipe est arrivée en finale. L'heure est à la désignation de la personne qui devra répondre aux 10 questions (en une seule fois) du Burger de la Mort pour faire gagner l'équipe. Y'en a une qui est catégorique, elle se rappelle jamais plus de 5 réponses. Y'en a une qui a déjà gagné, mais elle à pas l'air super sûr d'elle (elle à aussi déjà perdu quelques fois). Et puis, bien sûr, il y a vous! Vous qui savez utiliser votre cerveau de manière efficace ! Vous, beau ! Vous, fort ! Vous, rayonnant ! Vous, qui connaissez les bienfaits de la mnémotechnique !

Nous allons donc commencer par apprendre à utiliser un système de mémorisation utile pour les listes courtes (liste de courses, todolist, noms des morceaux d'un album, réponses du burger de la mort...). Il s'intitule le système des "Nombres-rimes" et c'est très bien trouvé car il combine l'utilisation de nombres (de 1 à 10) et de rimes (comme un poète).

Le principe de ce sytème est très simple : on associe un mot à chacun des chiffres allant de 1 à 10. Un mot différent pour chaque chiffre et pour toute sa vie "For all the life".

En début de post, j'ai écrit la fameuse liste avec une suggestion de mots (remarquez la qualité des rimes des mots associés aux chiffres). Si un mot ne vous convient pas et que vous en avez un mieux, utiliser votre mot (Pastis à la place d'appendice par exemple).

L'essentiel est que vous vous souveniez en un clin d'oeil de ces nombres-rimes. Déjà, je suis sûr que si vous lisez deux fois la liste à haute voix vous serez capable de vous en rappeler toute votre vie. Faites-le vous allez rigoler.

Maintenant que vous connaissez les mots-clés, il vous reste à les ancrer en leur donnant une image, un son, un aspect, une texture, une odeur, qui vous viendra à l'esprit à chaque fois que vous vous y référerez. Les images de chaque mot doivent vous marquer, donc faites vous plaisir. Par exemple, mon parfum est un parfum rose que l'on expulse dans une odeur de tous les diables en appuyant sur une pompe noire en caoutchouc ; mon roi est tout de rouge vêtu, un sceptre à la main, il porte une couronne certie de mille joyaux brillants et est assis sur son haut trône, ma saucisse est rouge et grosse, comme celles dont rafolle Pluto, etc.

Une fois que vous avez passé les 5 minutes les plus hilarantes de votre vie à imaginer les aspects de vos différents objets, ça y'est, votre système nombre-rime est prêt !

Pour l'utiliser, il vous suffit "d'accrocher" les informations à mémoriser aux "crochets" que forment vos nombres-rimes.

Exemple :
(pour l'instant ce sera une liste de courses vu que j'ai pas été fichu de trouver une vraie carte de Burger de la Mort mais promis, vous aurez un exemple sur les questions du Burger de la Mort dans un de mes tout prochains posts)


Centrecommercial.jpg

Je vais à Super U et il me faut :

 

  • 1-Deux kilos de farine
  • 2-Des chewings gums (ou pâte à macher)
  • 3-De la laitue
  • 4-Une bouteille de vodka Bison
  • 5-Un paquet de Curly
  • 6-Un rateau pour faire du jardinage
  • 7-Des briquets
  • 8-Des pains au chocolat
  • 9-Un fer à repasser
  • 10-De l'huile d'olive

Pas besoin de le noter sur un papier que de toute façon j'aurais perdu une fois arrivé chez les nouveaux commerçants, car j'utilise les nombre-rime :

  • 1- Ma bouteille de parfum n'a pas une boule de caoutchoux pour expulser le parfum, mais deux (2 kg), qui ne sont pas noirs comme devrait l'être le caoutchouc, mais blancs comme la farine... Et quand j'appuie dessus, ce n'est pas du parfum qui est expulsé, mais un jet de farine qui m'arrive en plein sur le visage et qui vient se fourrer dans mon nez, sourcils et autres cheveux et bouche.

  • 2-Mon noeud de corde de marin, lorsque je veux le défaire, me colle aux mains et la corde s'étire quand je tire sur les deux extrémités... En plus la corde et verte et dégage une odeur agréable de chlorophyle dès que je pose un doigt dessus

  • 3-Mon roi à l'air toujours aussi noble et beaux, mais il lève des yeux dubitatifs sur sa couronne qui s'est transformée en Salade. De plus, quand je le regarde de plus près, son trône aussi est une énorme laitue dans lequel celui-ci s'enfonce inexorablement, mais toujours en gardant une allure digne

  • 4-Les personnages de ma pièce de théâtre ont tous la forme de bouteille de vodka et bougent en titubants car ils sont saouls. De plus, ces bouteilles de vodkas qui parlent sont de tailles différentes et font penser à des poupées russes. Tout à coup un bison arrive sur scène et les renverse tous à la manière de la vachette d'Interville.

  • 5-Pour moi, le mot zinc est associé à un bistrot, brillant de partout et de la couleur jaune du zinc. Mais cette fois si les chaises sont poreuses et cassantes et font ce bruit caractéristique du croquage de Curly quand quelqu'un essaye de s'y assoir. Le sol est bien sûr recouvert de Curly et les gens glissent dessus quand ils marchent. Dans tout le bar règne une odeur de cacahuète.

    Allez, les cinq derniers sont pour vous. Au début ça demande un effort d'imagination. On n'ose pas imaginer des trucs qui peuvent paraître risibles parfois. Mais très vite on se rend compte que ça marche, que ce n'est pas "un truc", que c'est vraiment efficace et que c'est en exagérant les traits de nos images/sons/odeurs/mouvements/perspectives que l'on retient le mieux.

 

technorati tags:, , , ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 15:34 - Que tu crois (Tony Buzan et développement personnel) - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2007

Nous ne somme que 10% de nous-mêmes

90% de l'ADN contenu dans notre corps n'est pas le nôtre... hmm... et pourtant, sans ces 90% de corps biologique qui n'est pas le nôtre, nous ne pouvons pas vivre. Mais quelles sont donc ces cellules ne nous appartenant pas ? Il s'agit en partie des bactéries contenues dans l'estomac, les intestincs, qui permettent la digestion...

Quand on sait que nos informations génétiques personnelles sont en minorités (et de loin) dans notre corps face aux autres cellules qui le composent, et que cela est même nécessaire pour que celui-ci puisse fonctionner correctement, pourquoi alors aurions nous peur de l'améliorer avec des composants non biologiques comme des nanorobots, plus efficaces et contrôlables ?


technorati tags:, ,

Posté par bernardcombre à 18:21 - Que tu vois (vers la Singularité) - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 janvier 2007

Nature, contre nature

compet

   Ce soir, sur la Deux, un documentaire très classe qui parle de la "compétition spermatique" et qui va plutôt à l'encontre de la nature "fidèle" de la femme. D'après les chiffres annoncés, 8% des femmes ayant été fécondées le sont suite à la mise en concurrence d'au moins deux sortes de sperme différents. En clair, ces femmes utilisent plusieurs partenaires "en concurrence" pour avoir un enfant. On y apprend aussi que les femmes ont une tendance naturelle à minimiser le nombre annoncé de leurs conquêtes... alors que curieusement, pour les hommes, c'est le contraire...

    Allez, un lien rapidement trouvé sur le net qui parle de compétition spermatique chez l'homme se sentant en concurrence (avec notamment un commentaire de très bon goût).

Posté par bernardcombre à 00:54 - Que tu penses (le mythe du Harem1.0) - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 janvier 2007

Robot : Pleo, le dernier Dinosaure

Pleo est un robot créé par l'inventeur du Furby (Caleb Chung), vous savez cette peluche qui peut parler et chanter et qui réagit aux caresses. (Quelques infos sur le Furby dans sa page wikipedia, mais je préfère ce billet enthousiaste d'une femme heureuse comme tout depuis qu'elle a acquis la petite bébette).

Rien à voir avec ça, attention :

gobage02.jpg

Pleo est un petit dinosaure domestique, dont le but avéré est de susciter des émotions chez son propriétaire, qu'il ait l'impression que la bête est réellement vivante. Ses mouvements sont très réels et il possède une intelligence artificielle capable de réagir à son environnement mais aussi de grandir (par exemple sa voix mue et il devient plus curieux dans sa phase d'adolescence).

Plus d'info sur ce robot ici.

technorati tags:, , ,

Posté par bernardcombre à 14:34 - Que tu vois (vers la Singularité) - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2007

Tony Buzan, introduction

oeil.jpg Beaucoup de gens à qui j'en parle déclarent ne pas lire rapidement, faire souvent des retours en arrière lors de la lecture, se perdre lors de la lecture de longs paragraphes descriptifs et relire parfois plusieurs fois le même passage pour mieux le comprendre. Autant de problèmes que je pensais être un des seuls à avoir.

dali-memory.jpg En ce qui concerne la mémoire, c'est la même chose. Je pensais faire partie d'une minorité à parfois oublier la réponse à une question posée 2 minutes auparavant, à être obligé d'appeler quatre fois un ami pour lui redemander encore son digicode, à être à chaque fois obligé de chercher le petit bout de papier où est stocké mon identifiant pour pouvoir consulter mon solde bancaire, à toujours oublier d'acheter la moitié des courses que je voulais faire...

Avant, je perdais en final du Burger Quizz.

Et puis l'an dernier le directeur de mon Master en Innovation me dit que s'il y avait un livre à lire au cours de cette année, ce devait être "Une tête bien faite", de Tony Buzan. Tony Buzan, un nom qui sonne français, limite du bocage vendéen, et qui pourtant est celui d'un anglais connnu partout dans le monde pour ses travaux de recherche, de mise au point et de diffusion de techniques permettant d'utiliser pleinement les ressources de son cerveau.

J'ai donc lu "Une tête bien faite", et puis j'ai aussi lu "Booster sa mémoire", et puis "Tout sur la mémoire" parce que je trouvais ça un peu bourrin le truc de retenir 10000 données d'un seul coup. Et là je suis tranquillement en train de lire "La lecture rapide".

Quelques uns de mes futurs posts seront dédiés à la promotion de plusieurs méthodes décrites entre autres dans les livres que je viens de citer, et je crois que l'on commencera par un truc sur la mémoire...

technorati tags:, , , , , , , ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 22:10 - Que tu crois (Tony Buzan et développement personnel) - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2007

Apprendre à apprendre

Un jour j'avais fait un test de lecture. Pour voir à combien je lisais.
Bon.

eye.gif

Il y a quelques semaines, par simple curiosité, j'ai voulu voir à quelle vitesse je lisais à haute voix.  Je voulais juste savoir c'était quoi le débit de parole approximatif d'un être humain.
Et c'est là que je me suis rendu compte qu'avant je lisais moins vite que je parlais...

technorati tags:, , , ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 21:58 - Que tu crois (Tony Buzan et développement personnel) - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 décembre 2006

Last.fm : Musique sociale

WAT0007%20%20PANDORA%201_1.jpg
   

    Au début il n'y avait rien. Longtemps après il y a eu les fameux dinosaures qui avaient des grandes dents et des grosses pattes. Encore longtemps après il y a eu l'invention de la radiodiffusion de musique via la modulation de fréquences. C'est seulement à partir de ce moment là que les gens ont pu écouter de la musique variée, où qu'ils soient. Après bien sûr il y a eu le walkman, l'Ipod, les trucs qui permettent d'écouter sa musique où l'on veut. Bon. Très bien. Mais comment je fais moi pour découvrir d'autres artistes, autrement qu'en allant vers ce que m'imposent les stations de radio commerciales et autrement qu'en utilisant la technique de "je prends un album au pif mais j'aime bien la pochette alors la musique doit sûrement être bien aussi" ?    Avant, quand j'étais sur le net, j'écoutais pandora, un système qui crée des radios personnalisées en fonction des artistes et des morceaux que l'on aime bien. Pandora va ainsi nous proposer des morceaux que l'on ne connait peut être pas mais qui se rapproche par plusieurs points de la musique que l'on apprécie. On découvre ainsi des nouveaux artistes, sans passer par une quelconque pression commerciale ni effet de mode, mais par rapport à nos propres goûts.

    Pandora nous fait pour cela voyager sur la longue traîne...


lastfm.jpg

    Y'a pas longtemps un gars me dit d'aller voir last.fm . J'y suis allé. Normal. Tranquilou.
    C'est basé sur le même principe que Pandora, sauf que les gars de last.fm sont allés plus loin, notamment dans la dimension "sociale" de leur produit. Ainsi, en plus des fonctions classiques de proposition de morceaux correspondants à notre profil, on peut aussi consulter les préférences des autres utilisateurs, créer des groupes basés sur les mêmes centres d'intérêts musicaux ou voir les classements des artistes préférés de ses amis. Bien sûr la plupart de ces fonctions relèveront du gadget pour la très grande majorité des utilisateurs (moi le premier).
   Mais last.fm propose 2 fonctions super intéressantes. La première est celle qui affiche tous les événements musicaux qui vont avoir lieu aux alentours de votre lieu d'habitation.
   La seconde consiste en un plugin qui détecte les morceaux que l'on écoute sur ITunes ou Windows Media et qui affiche des infos sur les artistes qui ont écrit le morceau ainsi que sur l'album. Tout le monde peut d'ailleurs contribuer à enrichir la base de données des artistes (J'y ai ajouté Joyeux de Cocotier qui avait jusque là été oublié...). La aussi, des tags permettent d'identifier les courants d'influences des artistes et les groupes qui leur ressemblent. Et ce qui déchire tout, c'est que last.fm affine ses propositions en fonction des morceaux que vous écoutez via Itunes et Window media player.

 

    Bon alors, euh... ce soir le serveur de last.fm semble un peu à la rue... surchargé... alors je rebranche pandora...

Posté par bernardcombre à 21:12 - Que tu vis (Societe2.0) - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2006

Change the world, make it another place, d'après Ray Kurzweil (2)

La singularité, c'est le point à partir duquel les progrès technologiques vont croitre tellement rapidement qu'il nous est impossible de prédire ce qu'il se passera vraiment... La singularité, c'est aussi le point où les machines deviendront capable de penser par elles-mêmes et surpasseront l'homme en intelligence. A nous Robocop en vrai, à nous Terminator en vrai, la guerre contre l'Homme et la Machine, l'exploitation de l'Homme par la Machine comme dans Matrix, en vrai !

De premier abord ce point de singularité aurait plutôt tendance à nous faire peur donc. Mais c'est que nous avons tendance à nous imaginer, nous Homme, comme immuable. Déjà ça nous emmerde bien qu'un autre "truc" puisse être plus intelligent que nous (même Asimov, considéré quand même comme le pape de la SF, n'a pas osé franchir le cap de rendre les robots plus intelligents que les hommes), mais en plus on n'imagine pas que l'on puisse nous aussi évoluer.

Alors que si ! justement ! nous continuons d'évoluer, et les progrès technologiques feront très sûrement bientôt parti de notre évolution, comme le hasard génétique l'a fait depuis l'apparition de la vie sur Terre.

brain.jpg

     Ce graphique est aussi présent dans le livre de Ray Kurzweil, The Singularity is Near. Il montre l'équivalence des performances des machines au cours du XXeme siècle et du début du XXIeme, par rapport au monde biologique. D'après ce graphique donc, les progrès technologiques croissants nous placeraient le point de singularité un peu avant 2030.

     Je suis en train de lire The Singularity is Near, et autant vous dire que même si j'imaginais déjà des trucs fous dans le futur, j'étais loin de penser au quart de ce que décrit ce sacré Raymond. C'est bien simple, rien qu'au sommaire (qui fait bien ses 8 pages) on en prend plein les dents. Au hasard des idées exposées qui me reviennent à l'esprit, il y a :

  • la compréhension totale du fonctionnement du cerveau et son téléchargement sur un ordinateur, l'homme pourrait ainsi se dématérialiser et voyager uniquement sous une forme immatérielle, en tant qu'information, puis se matérialiser ensuite sous la forme désirée (par exemple un papillon !)
  • le fait qu'un simple caillou pourra être 10 000 milliards de fois plus intelligent que tous les cerveaux humains réunis et stocker autant d'information que des dizaines de millions de civilisations humaines... tout cela sans consommer d'énergie
  • la possibilité de réduire l'effet de l'âge, de le stabiliser, et même de l'inverser
  • courir un sprint pendant 15 minutes tout en n'ayant pris qu'une seule respiration
  • devenir ubiquite
  • étendre ses capacités intellectuelles grâce à la nanotechnologie
  • apprendre instantanément

    Pour les gens que cela intéresse, notre ami Ray à un site web qui parle entre autre d'Intelligence Artificielle et sur lequel vous pourrez discuter avec la jeune Ramona. Le site fournit aussi un fil RSS riche en infos concernant les avancées technologiques et progrès sur l'Intelligence Artificielle.

technorati tags:, ,

Blogged with Flock

Posté par bernardcombre à 09:47 - Que tu vois (vers la Singularité) - Commentaires [0] - Permalien [#]


Fin »